fermer× Appelez nous 04 93 68 33 16
 Lyprinol : un complément alimentaire anti-inflammatoire naturel

Blog : lyprinol : un complément alimentaire anti-inflammatoire naturel

Article du 22/08/2017 à 14:06

L'histoire du Lyprinol

Tout commence avec les Maoris, en Nouvelle-Zélande. Ces derniers se montrent étonnamment peu touchés par l'arthrose, maladie touchant les articulations. Plus précisément les Maoris vivant près de la côte, car consommateurs de la moule aux orles verts (Perna canaliculus).

Cet aliment se révèle être une source de protéines, de vitamines, de minéraux et de multiples acides gras non saturés. A la suite de cette découverte, une poudre lyophilisée de cette Perna canaliculus est produite et distribuée, en tant que complément alimentaire.

Les résultats escomptés déçoivent, à cause d'une poudre instable et d'une méconnaissance de l'ingrédient anti-inflammatoire responsable dans la moule aux orles verts.

Des chercheurs du Royal Melbourne Institute of Technology Institute finissent par découvrir l'agent responsable des propriétés anti-inflammatoires : les acides gras oméga 3.

Les bénéfices du Lyprinol

Le Lyprinol est 2000 fois plus puissant que les oméga 3 essentiels végétaux et 200 fois plus puissant que les huiles de poissons.

Il n'entraîne pas d'effet secondaire indésirable, à l'inverse d'autres anti-flammatoires non-stéroïdiens. La raison est la suivante : son caractère sain et naturel, issu de la Perna canalicus lui confère un haut seuil de tolérance.

Les bienfaits et bénéfices liés à l'utilisation du Lyprinol sont l'apaisement des douleurs articulaires, une meilleure récupération après l'effort et une meilleure mobilité globale.

Les champs d'utilisation du Lyprinol

Ses champs d'actions sont clairement définis. Il est recommandé dans les douleurs articulaires et notamment contre l'arthrose, laquelle sévit chez 9 à 10 millions de français. Les principales articulations touchées sont les genoux, les cervicales, les lombaires, le pouce, les hanches, les épaules et les chevilles. Elle apparaît après 40 ans et se généralise après 65 ans.

Les allergies respiratoires et la prévalence de l'asthme ont drastiquement augmenté. Les scientifiques prêtent environ à 10% des adultes asthmatiques une sensibilité à l'aspirine. C'est ici qu'intervient le Lyprinol, après une étude du Dr Mickleborough qui démontre l'efficacité de l'Oméga 3 dans l'asthme.

Le Lyprinol, par son apport en Oméga 3 permet également de réduire l'importance et la fréquence des crises de psoriasis, maladie chronique assez fréquente.

Les vertus des Oméga 3 lui confèrent un rôle protecteur dans la lutte contre les maladies cardiaques en abaissant la tension artérielle, en diminuant les risques de formation de caillots obstruant les vaisseaux sanguins et en prévenant le durcissement des artères.

Enfin, une étude datant de 2008 a fait le lien entre un taux élevé d'Oméga 3 dans le sang et une baisse de l'état dépressif, lui prêtant des bénéfices psychiques.