fermer× Appelez nous 04 93 68 33 16
Dolirhumepro - 16 comprimés Sanofi-192438
Picto livraison
4,90€ - Disponible sous 5 à 10 jours
Ce produit est un médicament.

Désolé mais ce produit n'est plus disponible.

Plus d'informations et de produits de :

En Bref

DOLIRHUMEPRO 16 comprimés : traitement des rhumes de l’adulte et de l’adolescent de plus de 15 ans.

Détail

DOLIRHUMEPRO — 16 comprimés de SANOFI est un antirhume formulé pour l’adulte et l’adolescent de plus de 15 ans.


Ce médicament se présente sous forme de comprimés jour et de comprimés nuit.


Les comprimés jour contiennent du paracétamol, qui a une action antipyrétique et antalgique, et de la pseudoéphédrine, un vasoconstricteur qui a un effet décongestionnant.


Les comprimés nuit, destinés à être pris le soir, contiennent du paracétamol et un antihistaminique qui a un effet asséchant sur les sécrétions nasales.


Il est utilisé pour soulager les symptômes du rhume : nez bouché, écoulement nasal, maux de tête et/ou fièvre.


Posologie

Mode d’administration : voie orale.


RESERVE A L’ADULTE ET A L’ADOLESCENT DE PLUS DE 15 ANS.


Dans la journée : 1 comprimé oblong, à renouveler si nécessaire au bout de 4 heures minimum, sans dépasser 3 comprimés par jour.


Le soir au coucher : 1 comprimé rond si nécessaire.


Le comprimé est à avaler tel quel avec un grand verre d’eau.


En l’absence d’amélioration au bout de 4 jours de traitement, il est nécessaire de prendre un avis médical.


En cas d’insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine inférieure à 10 ml/min), l’intervalle entre 2 prises sera au minimum de 8 heures. La dose de paracétamol ne devra pas dépasser 3 g par jour.


Composition

Substances actives


Comprimé jour : Paracétamol 500 mg, Pseudoéphédrine chlorhydrate 30 mg.


Comprimé nuit : Paracétamol 500 mg, Doxylamine hydrogénosuccinate 7.5 mg.


Excipients 


Comprimé jour oblong : Amidon de blé (effet notoire), Amidon de pomme de terre prégélatinisé, Carboxyméthylamidon sodique (type A), Lactose monohydraté (effet notoire), Magnésium stéarate (E572).


Comprimé nuit rond : Lactose monohydraté, Carboxyméthylamidon sodique (type A), Amidon de maïs prégélatinisé, Amidon de pomme de terre prégélatinisé, Talc (E553b), Magnésium stéarate (E572)


Contre-indications

Ce médicament est contre-indiqué dans les situations suivantes :


— Hypersensibilité à l’un des constituants du produit.


— Chez l’enfant de moins de 15 ans.


— En cas d’antécédents d’accident vasculaire cérébral ou de facteurs de risque susceptibles de favoriser la survenue d’accident vasculaire cérébral, en raison de l’activité sympathomimétique alpha du vasoconstricteur.


— En cas d’hypertension artérielle sévère ou mal équilibrée par le traitement.


— En cas d’insuffisance coronarienne sévère.


— En cas de risque de glaucome par fermeture de l’angle.


— En cas de risque de rétention urinaire liée à des troubles urétroprostatiques.


— En cas d’antécédents de convulsions.


— En cas d’insuffisance hépatocellulaire en raison de la présence de paracétamol.


— En cas d’allaitement (voir rubrique Grossesse et allaitement).


— Chez les patients présentant une allergie au blé (autre que la maladie cœliaque).


— En association avec les IMAO non sélectifs en raison du risque d’hypertension paroxystique et d’hyperthermie pouvant être fatale (voir rubrique Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions).


— En association aux sympathomimétiques à action indirecte : vasoconstricteurs destinés à décongestionner le nez, qu’ils soient administrés par voie orale ou nasale [phényléphrine (alias néosynéphrine), pseudoéphédrine, éphédrine] ainsi que méthylphénidate, en raison du risque de vasoconstriction et/ou de poussées hypertensives (voir rubrique Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions.).


— En association aux sympathomimétiques de type alpha : vasoconstricteurs destinés à décongestionner le nez, qu’ils soient administrés par voie orale ou nasale [étiléfrine, naphazoline, oxymétazoline, phényléphrine (alias néosynéphrine), synéphrine, tétryzoline, tuaminoheptane, tymazoline], ainsi que midodrine, en raison du risque de vasoconstriction et/ou de poussées hypertensives (voir rubrique Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions.).

Références

  • Code Barre / EAN : 3400936986046